La Velostar

NC
1 mai 2014 08:30
1 mai 2014 08:30
NC

Résumé

Résumé posté sur le forum de la part d'Alexandre:

Allez, à la demande de JL, est un petit retour sur la Vélostar (le 1er Mai).

 

J'ai quand même hésité longtemps avant de prendre le départ, 1h de route, départ à 8h30, risque de pluie ... bref fallait être motivé pour un jour férié !

J'ai également longtemps hésité entre petit et grand parcours, au final j'ai opté pour le grand (sachant que la fin serait difficile), histoire de commencer à préparer l'EDT qui se déroule fin Juillet.

Belles éclaircies en arrivant sur le circuit, je suis motivé, bref ça promet !

Je pars dans le dernier sas (inscrit sur place au dernier moment), donc je me débrouille pour remonter des mecs afin de me coller rapidement dans un beau peloton. Sur une cyclo, c'est plus facile de remonter, ça frotte beaucoup moins et tout le monde n'est pas là pour "faire la course".

Le début est "compliqué", il y a pas mal de belles petites bosses, et ça permet de remonter facilement les moins costauds.

On forme désormais un beau groupe d'une petite centaine de coureurs je dirais (~450 au départ sur le grand, autant sur le petit). Ca roule plutôt fort, puisque sur les 100 premiers kilomètres, on sera à plus de 35km/h de moyenne, malgré un circuit assez vallonné.

Je me débrouille pour être toujours à l'affut dans les bosses voyant que certains n'hésitent pas à franchement accélérer une fois la bosse franchie. Je me dis que ça serait idiot d'être piégé là-dessus !

On roule tellement bien, qu'on va reprendre deux petits pelotons d'une 50aine de types. À ce moment là, il ne reste qu'un peloton devant nous, celui des favoris.

Au bout de 100km, je sens que les jambes répondent de moins en moins bien, et je glisse inéxorablement en fond de groupe. Manque de fond, manque d'expérience sur des sorties rythmées longues, et une mauvaise alimentation en course (habituelle ...) font que je vais finir par lâcher prise un peu après 100 bornes, dans une belle bosse à la sortie d'un village.

 

À ce moment là, je suis seul, il a commencé à pleuvoir depuis ~10km, et la pluie est de plus en plus forte (et le ciel est complètement noir à perte de vue ...).

Je m'arrête tranquillement pour manger, et mettre un k-way. Je repars après 5 petites minutes. Même pas 1km plus loin je vois un type entrain de changer sa chambre à air (très nombreuses crevaisons tout au long du parcours) qui me demande si j'ai pas une pompe vu qu'il vient de casser la sienne. Bref, nouvel arrêt, sauf que du coup je loupe un petit peloton d'une trentaine de types qui passe à ce moment là ...

 

Les 50 derniers km (60 en fait, à cause d'une erreur d'aiguillage ...), seront beaucoup moins drôles. La plupart du temps je serai seul ou avec 2 / 3 types, et surtout la pluie ne s'arrêtera qu'une fois la ligne franchie. Qui plus est, la fin de parcours est de nouveau vallonnée (après une mi-parcours plus plate).

 

En conclusion, les jambes étaient bien lourdes hier ! :)
Sinon, très beau circuit, avec des routes bien larges la plupart du temps (ce fut un problème quand il a commencé à pleuvoir car l'eau ruisselait dessus), une organisation vraiment sérieuse (si on excepte le mec parti pisser qui nous a fait faire 10 bornes de plus :)).
Pour parler de l'organisation, c'est également lui qui organise la Jacques Gouin (tout début Mars), et cette année il relance la "Jacques Anquetil" en Septembre (en Vallée de Chevreuse, sur les routes d'entraînement d'Anquetil !). Avis aux amateurs.


Pour ma part, je vais essayer de m'alimenter autrement et plus en course, car je suis quand même étonné (même malgré le manque probable de fond) de devoir mettre la flèche à gauche plus/ou moins toujours au même moment alors qu'on a fait pas mal de sorties d'endu cet hiver.

 

Edit : Je crois qu'on est 300 à terminer ? Avant même la pluie, j'ai entendu dire que les voitures balais étaient pleines ...
Moi, je m'étais fixé le Top 200, je le rate pour 9 places, probablement à cause de mes deux arrêts du coup ... 

Commentaires

Staff
Daniel JUNG
Daniel JUNG 7 mai 2014 12:26

Belle preuve de ténacité! Bravo Alex! Ce travail d'endurance sera certainement profitable. 209 pour 200 avec un généreux dépannage d'un cyclo, on peut considérer l'objectif atteint non!?